Les genres d’interventions plomberie dont vous-mêmes êtes apte à résoudre

reparations-en-plomberie

Les genres d’interventions plomberie dont vous-mêmes êtes apte à résoudre

Il arrive dans certains cas que vous soyez amené à résoudre un problème de plomberie par vous-même. En vous aidant de quelques petites astuces techniques, vous pourrez déceler une fuite sans problèmes. Au travers la lecture du blog, vous découvrirez par la même comment remplacer et installer vos équipements plomberie sans intermédiaire.

Détection de fuite : comment ça marche ?

Le compteur ne ment presque jamais…Vous n’êtes facturé qu’en fonction de ce que vous consommez. Si ce n’est pas le cas, le problème s’agit forcément d’une fuite.

La meilleure façon d’identifier la présence d’une fuite c’est de fermer votre alimentation principale en eau à partir du compteur et à attendre au moins douze à 24 heures.

Après l’avoir coupé, notez ce qui est indiqué sur le compteur. Faites de même quand il sera remis en marche. Calculez l’écart entre les deux chiffres pour obtenir la quantité exacte d’eau perdue :

  • Opérer le repérage d’une fuite est un jeu d’enfant. Il vous suffit de stopper provisoirement le robinet principal en aval du compteur et de le réactiver après12 à 24 heures.
  • Observez ce qu’affiche votre compteur et consignez-le sur papier. Votre consommation d’eau s’affiche en m3. Quant aux autres unités : hl, daL et litres, elles apparaissent clairement à droite de la virgule. Ces indications-là vous révèleront tout à propos de la perte d’eau ayant fait explosé la facture à votre insu. Il vous suffira de noter l’écart après l’écoulement d’une durée de douze à vingt quatre h.
  • Lisez sur votre compteur et notez ce qu’il affiche après l’avoir remis en marche au bout de 12 à 24 h. Le robinet doit être ouvert en même temps pour que l’eau puisse continuer à couler sans oublier de garder un œil sur le compteur. Quand ce dernier tourne, cela signifie que votre système de tuyauterie fuit. Notez l’indication finale après l’avoir stoppé de nouveau. A l’aide de votre calculatrice cherchez l’écart entre les deux résultats et vous connaîtrez combien d’eau avez-vous exactement perdu. Pour connaître votre débit réel de fuite, il vous faudra diviser le chiffre obtenu par 12 ou par 24 selon la durée de la coupure.
  • Une fois tous les éléments d’informations réunis : présence de fuite de tuyauterie, débit et volume exact de perte d’eau… Vous pouvez dès lors faire le tour de toutes vos installations et robinets à problèmes pour colmater la fuite.

Une fuite au niveau des tuyaux : les bonnes attitudes à mettre en application

Un problème de fuite de canalisation d’eau signifie forcément que votre tuyau ou votre raccord présente un problème de défectuosité

  • Comblage de tuyau fuyant en Cu : Quels produits privilégier ?

Les deux meilleures façons permettant de réparer un tuyau fuyant en Cu consistent en l’utilisation d’un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Quand le raccord manifeste une fuite :

Une fuite a été repérée au niveau du raccord, envisager le remplacement de votre joint.

  • Une fuite due à un tuyau en cuivre défectueux ? Pallier le problème en colmatant la fuite avec du mastic

Toute opération de comblage de tuyau en Cu commence par le nettoyage de tuyau en cuivre. Prenez un torchon et commencez par essuyer la zone fuyante ; astiquez délicatement le tuyau sur une surface à peu près plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour parfaire son polissage, il faudra utiliser un morceau de toile émeri fine, une laine fine ou une brosse métallique Morcelez le mastic pour en faciliter le malaxage. Une fois cela terminé, vous obtiendrez ainsi un ballon de teinte homogène et onctueux. La conduite est maintenant prête à recevoir le mastic que vous avez préparé, sectionné et malaxé. À l’aide de vos doigts, aplatissez-le produit sur la surface fuyante que vous avez préalablement décapée. Fais en sortes que ça tienne. Attendez quelques heures, le temps que le produit sèche, adhère à la zone fuyante ; en assure le colmatage.

  • Quelques astuces utiles pour le colmatage de tuyau Cu avec du ruban adhésif :

Prenez du papier abrasif, un morceau de toile émeri fine ou bien une brosse métallique et commencez déjà à poncer le tuyau en cuivre. Nettoyez-le à l’aide d’un chiffon et n’oubliez pas de le sécher. Utilisez un sèche-cheveux dans ce cas là. Préparez aussi la bande adhésive autoamalgamante et apprêtez-vous à l’appliquer sur la conduite.

Les bonnes mesures à prendre pour en finir avec les problèmes de fuite au niveau de votre raccord

  • Quand la fuite provient de votre bague PVC, la meilleure solution consiste à vous en approprier une neuve. Si elle est encore récupérable, resserrez-la tout simplement. Si elle continue à faire fuir de l’eau, replacez votre joint ou remplacez-le.

La bonne solution de colmatage pour sa tuyauterie en cuivre en cas de perte d’eau dans les canalisations de plomberie

Déceler la présence d’une fuite au niveau d’un système de tuyauterie n’est jamais facile, même pour quelqu’un d’expérimenté. Défectuosité de tuyaux résultant d’un choc direct, gel de tuyauterie, défaut de conception, mauvaise qualité de soudage, micro-vibration, effet coup bélier… en sont les principales causes. Pour pallier des petits problèmes de fuite, privilégiez un ruban adhésif autoamalgmant antifuite ou choisissez un mastic bi-compostant antifuite. Pour colmater une importante fuite au niveau de votre système de plomberie songez à remplacer votre raccord.

  • Mastic bi-composant antifuite :

Il comprend deux composants dissociés : durcisseur et adhésif qui se présentent sous forme solide. Vendu au distributeur en barres ou bien aussi en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant adhésif et durcisseur est modulable avec les doigts. Le boulet homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit au contact avec l’air permettant le colmatage efficace de votre tuyau en Cu.

  • Ruban antifuite :

Ce ruban adhésif est assez spécial et à distinguer du ruban électricien adhésif de par sa propriété autoamalgamante. Cela signifie qu’il fait corps avec le tuyau dès qu’on l’enroule sur la partie fuyante.

Conseil en plomberie

Tuyauterie PVC : que faire en cas de fuite ?

  1. Empêchez l’eau de fuir à commencer par couper votre compteur

Après avoir stoppé le compteur, assurez-vous aussi qu’aucune eau ne traverse en amont de la partie fuyante.

  1. marquez les zones de la partie défectueuse du tuyau en PVC avant de la découper

Indiquez la découpe de part et d’autre de la partie altérée de votre tuyau PVC. Coupez- la ensuite en vous servant d’une scie à métaux, d’une scie égoïne ou d’une scie à guichet.

  1. Le reste des fragments doit être ébarbé :

Pour réussir le polissage des zones de contacts d’un tuyau fuyant PVC, optez pour l’utilisation d’un un cutter, d’un simple couteau ou d’un papier abrasif que pour celle d’un ébavureur conventionnel.

  1. Maintenant place à l’astiquage de toutes les zones de contact :

Prenez votre feuille essuie-tout, imprégnez- la d’alcool pour opérer le dégraissage des manchons et des extrémités restantes de la conduite sur une échelle d’environ trois à 5 centimètres.

  1. Le dégivrage des surfaces de contact,

Afin de garantir une bonne adhérence à la colle antifuite , il vous faudra le faire.

  1. Jaugez le morceau de tuyau à changer

Il vous faudra jauger la partie abimée avant de l’ôter du tuyau. De la longueur obtenue, vous devez encore soustraire un centimètre.

  1. Le calibrage une fois effectué, opérez le découpage du nouveau morceau de tuyau :

Votre nouveau tube de remplacement une fois prêt, insérez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Ensuite, prenez votre stylo-feutre et commencez par tracer la longueur des zones de découpe. Muni de votre scie à guichet, scie à métaux ou scie égoïne sectionnez le nouveau tube puis lissez ses surfaces de contact. Vous pouvez utiliser un papier abrasif ou un cutter à la place.

  1. Le nouveau fragment de tuyau une fois mesuré et découpé, vous devez l’assembler à votre système de tuyauterie :

Préparez la tuyauterie à recevoir le segment du tuyau de remplacement en écartant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Dénouez les colliers qui maintiennent la partie la plus courte pour l’écarter du mur ou pour la mettre totalement au sol.

  1. La tuyauterie même connectée peut encore fuir, encollez les zones de contact pour en finir :

Procédez de 2 façons :

  • Encoller sur les surfaces dégivrées dans les manchons.
  • Encoller les surfaces de contacts à l’extrémité de votre tube et des sections de la conduite d’origine.
  1. Raccommodez manchons et tube :

Intégrez les manchons aux bouts du nouveau tube, sans les faire tourner, puis enfilez le tube de part et d’autre des deux côtés.

Coupez le clapet d’arrivée se trouvant à l’un des deux côtés du réservoir et, videz la chasse d’eau en la tirant avant de songer à son remplacement.

  1. Pour démonter votre chasse d’eau, il vous faudra ôter son couvercle :

Pour démonter une chasse d’eau tirette, il n’y a qu’un seul moyen : Dévissez-la simplement ! De même pour une chasse d’eau pression, l’unique façon de la démonter consiste à la détordre entièrement le son fil de lien.

  1. Il est temps de vous débarrasser de l’ancienne chasse d’eau :

Utilisez une clef plate ou une clef à molette pour dévisser l’écrou reliant le robinet d’arrivée d’eau à votre système de remplissage. Le robinet flotteur est à retirer du réservoir en dévissant l’écrou en plastique le stabilisant.

  1. Ouvrez votre réservoir des toilettes sur cuvette à commencer par dévisser les écrous et puis, enlevez les vis par le haut. Soulevez le réservoir et reposez-le après l’avoir démonté. A l’aide d’une clé spéciale, enlevez le soin d’étanchéité usé en dévissant le système de fixation du réservoir.
  2. Le réservoir doit être aussi repositionné sur la cuvette pour réussir le montage de votre nouvelle chasse d’eau : Nettoyez la céramique et rétablissez le réservoir. Vissez-en d’abord de fond puis, l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau: celui-ci avec une clef spéciale. installez le nouveau joint mousse. Insérez la rondelle conique à la vis de fixation du réservoir. Introduisez le vis de fixation puis, serrez-en les écrous.
  3. L’étape finale avant l’installation définitive de la nouvelle chasse d’eau consiste à la restauration robinet-flotteur : Préparez un joint pour le faire glisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Enfoncez ensuite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela fait, renforcez l’écrou de fixation du flotteur puis, installez le joint fibre dans l’écrou du robinet. En vous servant d’une clef spéciale, vous pouvez serrer l’écrou et maintenir le robinet à la fois. .
  4. Installez la chasse d’eau neuve :

Ajustez la hauteur du nouveau mécanisme de chasse en fonction de la taille du réservoir. Le mécanisme doit être ensuite installé sur sa base tout au fond du réservoir. Fixez en tournant à 90 degrés dans le sens de l’aiguille d’une montre.

 5 astuces simples pour vous aider à nettoyer un chauffe-eau par vous-même

  1. Eteignez puis débranchez le chauffe-eau:

Pour sécuriser votre opération de détartrage de chauffe-eau, ce que vous devrez faire en premier consistera à désactiver son disjoncteur. Retirez le fusible une fois cela fait.

  1. Nettoyez-le

Faire une vidange n’est pas nécessaire pour un chauffe-eau stéatite. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée en revanche, la cuve du chauffe-eau doit être entièrement vidangée.

  1. La vidange une fois terminée, passez maintenant à l’étape du démontage de la résistance du chauffe-eau

La vidange une fois effectuée, démontez la résistance de votre chauffe-eau. Elle se trouve juste sous le capot de protection. Dévissez-le également pour pouvoir retirer complètement la résistance de votre appareil de chauffage.

  1. Votre chauffe-eau électrique a été bien vidangé ? La résistance a été aussi retirée sans le moindre problème ? Nettoyez- la maintenant !

Astiquez la résistance avec un détartrant commercial. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage puis commencez par la nettoyer avec une brosse métallique. Rincez à l’eau chaude !

  1. Le nettoyage une fois terminé, pensez à restaurer la platine et ensuite, rétablissez le chauffe-eau électrique

Il suffit de rétablir la platine pour votre chauffe-eau à résistance thermoplongée. Le fourreau doit être en revanche remonté sur la résistance puis au tour de cette dernière d’être réintroduite dans la cuve, pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance en stéatite. Il vous faudra la remplir avant de remettre le chauffe-eau en marche.